L'argent Nouveau du Peuple

Aller en bas

L'argent Nouveau du Peuple

Message par zone-S4 le Sam 15 Mai - 7:51

La monnaie
circule. Elle circule de main à main, de business à business, de banque à
banque. Si nous pouvions visualiser cette circulation, à quoi
ressemblerait-elle?
En fait, si nous pouvions voir la circulation et
l'énergie de la monnaie contemporaine, nous verrions des spirales, mais
puisque tous, des détenteurs de cartes de crédit jusqu'aux
gouvernements nationaux ont à rembourser des emprunts avec des intérêts,
la monnaie s'écoulerait toujours dans un trou noir pour revenir aux
banques et les gens passeraient de plus en plus de temps à travailler
pour rembourser les banquiers. Nous trouvons cela normal et nous
affirmons, en étant sincères, que nous sommes des êtres rationnels,
solides et intelligents.

Avec une monnaie locale et des prêts
sans intérêts, soutenus par du travail et des marchandises, la monnaie
reste dans la communauté et ne disparait jamais dans le trou noir créé
par l'intérêt et la dette. Les services restent, la nourriture reste,
les marchandises restent, tout en ôtant le coté foire d'empoigne du
commerce. L'impôt, c'est d'accord. Les gouvernements ont besoin des
taxes et nous ne sommes pas contre, nous sommes contre les intérêts
excessifs.

D
ans
un groupe de 100 personnes naufragées sur une île déserte, un système
peut évoluer de façon organique avec des cueilleurs qui ramassent les
fruits et autres nourritures présents sur l'île, d'autres construisent
des maisons, d'autres nettoient et d'autres cuisinent pendant que
d'autres deviendront médecins ou enseigneront. Chaque être humain est né
avec des aptitudes naturelles qui complètent la société.

La communauté de
l'île peut décider d'utiliser des coquillages comme moyen d'échange.
S'il y a un nombre déterminé de 10.000 coquillages sur l'île, une
économie réaliste peut se développer en parallèle avec un système de
troc, personne ne se trouve endetté envers un gouvernement central. Ce
modèle fonctionnerait avec 100, 1000, 10.000, 100.000 ou 1 million de
personnes sur l'île. Le problème se pose quelle que soit la taille de la
population, quand une banque centrale commence à délivrer des prêts
avec intérêts et des lettres de créance. Suite à cela un cycle éternel
d'endettement se développe, ainsi que l'impossibilité d'en sortir. Les
réserves de monnaie sont en expansion avec de l'inflation, de la
précarité économique, des inégalités, pour se terminer dans un
effondrement éventuel.

Est-ce le seul moyen? Est-ce juste l'une
des choses de la vie que l'on doit accepter sans questionnement? Est-il
possible de rendre une ville plus résistante à la chute de l'économie ?

Les monnaies locales


Les
monnaies locales sont un remède possible contre la stagnation
économique. Les monnaies locales ne sont pas soutenues par un
gouvernement national et sont conçues pour des échanges dans un
périmètre restreint. Elles sont tout à fait légales et il y en a en ce
moment même plus de 2500 dans le monde: Les Ithaca Hours, Calgary
Dollars, Salt Spring Dollars, Buffalo Hours, High Desert Dollars de
Prescott Arizona, le Urstromtaler en Allemagne, la Lewes Pound et la
Totness Pound, et plus de 400 Systèmes Locaux d'Échange au Royaume Uni
font partie d'un réseau de monnaies locales qui grandit de façon
organique.

On a vu une augmentation massive de l'utilisation de
monnaies locales ces 20 dernières années. Elles rendent la communauté
plus résiliente devant le déclin économique et sont un point de
référence et un moyen d'échange pour les marchandises et les services.
Un point de référence et moyen d'échange pour les marchandises et les
services, c'était le but original de la monnaie.

Quel serait le
résultat si plus de monnaies locales se créaient dans le monde ? Nous ne
savons pas mais nous avons vu le résultat de compter sur une seule
monnaie pour le monde entier, peut-on descendre plus bas? Il est
crucial que les monnaies locales ne quittent pas la ville dans laquelle
elles sont issues et échangées. C'est un point important et complexe sur
lequel il est bon de s'attarder.

Il ne faudrait pas plus de 10
ou 20 entrepreneurs dans chaque ville pour instaurer une monnaie locale,
celle-ci offrant peut-être une sortie de l'instabilité économique.

Ithaca Hours

Les
Hours Ithaca, l'une des monnaies locales la plus connue et la plus
couronnée de succès a regénéré la ville de l'État de New-York de 30.000
habitants. Cette monnaie fut créée pour contrer une économie locale
affaiblie par des décennies de downsizing et des fermetures d'usines.
L'un des fondateurs, Paul Glover , parle de ce
succès:
"Ici à Ithaca nous avons commencé à gagner le contrôle des
effets sociaux et gouvernementaux du commerce en émettant plus de 66.000
dollars de notre propre argent-papier local, vers plus de 1400
participants depuis 1991. Des dizaines de milliers d'achats ont été
faits avec ce liquide, tout en renforçant le tissu social, et la valeur
de millions de dollars de transactions locales a été ajoutée au Produit
National Populaire.

"Nous avons imprimé notre propre monnaie car
nous avons vu les dollars du gouvernement fédéral arriver en ville,
serrer des mains puis partir pour acheter du bois de construction dans
les forêts tropicales , et faire des guerres. Les Hours d'Ithaca au
contraire restent dans la région et aident à nous employer les uns les
autres. Alors que les dollars nous rendent de plus en plus dépendants
des corporations et des multinationales ainsi que des banquiers. Nos
Hours renforcent les transactions de la communauté et élargissent le
commerce, ce qui est plus responsable pour l'écologie et la justice
sociale.

Voici
comment cela fonctionne:


"Le Hour Ithaca, c'est
le billet de 10$ d'Ithaca parce que 10 dollars de l'heure est le salaire
moyen à Tomkins County. Ces billets Hours, dans 5 coupures différentes
permettent d'acheter de la plomberie, de la menuiserie, du travail
électricien, du travail de toiture, des soins infirmiers, des soins de
kinésithérapie, du baby-sitting, des réparations de voiture et
bicyclette, de la nourriture, des lunettes, du bois de chauffage, des
cadeaux et des milliers d'autres marchandises et services.

"Notre
coopérative de crédit accepte les Hours pour payer les
emprunts-logements et les frais d'emprunt. Les gens payent leurs loyers
avec des Hours. Les meilleurs restaurants de la ville les acceptent,
tout comme les cinémas, les 2 salles de bowling, 2 grands magasins
d'alimentation, ainsi que notre hopital local, de nombreuses brocantes,
55 vendeurs de produits fermiers, notre Chambre du Commerce et 300
autres business. Des centaines de plus ont gagné et dépensé des Hours et
ils ne sont même pas dans le bottin Hour de la ville.
"Le nouveau salaire horaire minimum d'Ithaca élève le salaire le plus
bas sans taxer les salaires supérieurs. Par exemple, plusieurs fermiers
bio d'Ithaca payent le salaire du travail agricole le plus élevé du
monde: dix dollars de pouvoir d'achat de l'heure. Ces fermiers en
bénéficient de la loyauté du Hour envers l'agriculture locale. D'un
autre coté, les dentistes, thérapeutes et avocats dont les honoraires
dépassent la moyenne des 10$ horaires ont le droit d'encaisser plusieurs
Hours de l'heure, et nous voyons de plus en plus de services de
professionnels descendre à notre tarif équitable.

"Celui qui
accepte d'être payé en Hours reçoit 1 ou 2 Hours (10 ou 20$) pour être
listé dans le bottin Hours de la ville. Tous les 8 mois, il peut
demander 1 Hour de plus en récompense de sa participation. C'est ainsi
que nous avons graduellement augmenté notre réserve d'argent par tête.
Une fois émis, tout un chacun peut gagner et dépenser des Hours, qu'il
ait signé ou pas. [pour paraître dans le bottin Hour, je suppose?]

"Notre
bottin de 1500 noms concurrence les pages jaunes en étant un portrait
de l'aptitude de notre communauté à mettre sur le marché du temps et des
compétences qui n'étaient pas utilisés par le marché conventionnel. Les
résidents sont fiers de leurs revenu gagné en faisant un travail qu'ils
aiment. Nos rapports les uns avec les autres sont des rapports entre
habitants d'Ithaca et non pas des rapports entre des vainqueurs et des
perdants se chamaillant pour des dollars. Les histoires réussies et
publiées de 300 participants témoignent des actions de générosité que
notre système génère. Nous construisons une communauté en gagnant notre
vie, en le faisant, nous allégeons le désespoir qui a conduit à la
consommation compulsive et aux ressources gâchées.

"En même
temps, les magasins d'Ithaca qui conservent la richesse locale font des
ventes et acquièrent du pouvoir d'achat qu'ils n'auraient pas sans ce
système. Nous avons eu l'équivalent de plus de 6000$ de dons en monnaie
locale versés à 35 organismes de la communauté par le "Barter Potluck"
[au hasard du troc], notre organisation dirigeante, ouverte à tous.

"
En découvrant de nouvelles façons de pourvoir les uns pour les autres
nous nous libérons de notre dépendance envers les importations. Le fait
de pouvoir compter sur nous-même plutôt que laisser Ithaca s'enfoncer
dans l'isolement nous donne plus de chance de nous élargir vers
l'extérieur avec l'exportation écologique de l'industrie. Nous pouvons
monnayer de nouveaux business avec des emprunts sur notre propre
liquide. Les prêts Hours sont faits sans intérêts.
"Nous considérons les Hours Ithaca comme de l'argent réel, soutenu par
des gens réels avec leur temps réel, leurs aptitudes réelles ainsi que
leurs outils. Les $$, au contraire, sont de la monnaie "pour rire" qui
n'a plus le support de l'or ou de l'argent, son unique support étant
'Moins Que Rien', c'est à dire une dette nationale de 5 trillions et
demi de dollars. L'argent d'Ithaca honore les particularités locales que
nous respectons, comme les fleurs de la région, nos cascades
naturelles, l'artisanat, les fermes agricoles et nos enfants. Nous avons
un Hour commémoratif qui est le premier billet aux Etats-Unis qui
honore un africain-américain.

"Nous avons des Hours de
différentes couleurs imprimés sur du papier fabriqué ici à partir de
roseaux marécageux, ou bien sur du papier fait à partir du chanvre. Ils
contiennent une encre qui ne se laisse pas photocopier et ils ont tous
des numéros de série. Ils sont plus difficiles à contrefaire. que les
dollars.

"On s'amuse beaucoup avec la monnaie locale et c'est
légal. Les Hours deviennent des revenus imposables quand ils sont
échangés pour des marchandises ou des services professionnels. La
monnaie locale, c'est aussi beaucoup de travail et de responsabilité.
Nous avons un "Kit Pour Initier la Monnaie Locale Dans Votre Ville" à la
disposition des autres communautés qui désirent s'y essayer. Le kit
explique le démarrage étape par étape, le suivi en continu d'un système
comme Hours. Il contient les formulaires, les lois, les articles, les
procédures, des idées, des exemples des Ithaca Hours, et des émissions
de l'argent Ithaca.

"Nous avons envoyé ce kit à plus de 1000
communautés dans 40 états et notre exemple est devenu international. Il y
a au moins 66 systèmes en Amérique du Nord avec au moins 42 en cours de
devenir. Voyez ici les échantillons."


Tous les économistes ne sont pas
gravés du même marbre. Ceux que nous voyons à la TV ne sont en fait
qu'une clique minuscule. D'autres économistes soutiennent les monnaies
locales, il y a des conseillers prêts à enseigner aux intéressés. Le
chef de la banque centrale chinoise est venu à Ithaca pour chercher des
méthodes qui leur permettraient de protéger la population rurale et
pauvre de la manipulation de la monnaie mondiale. Les villes
florissantes de Macao et Hong Kong en Chine ont une monnaie semi-locale.


A méditer ...

_________________
Faut pas parler aux cons, ça les instruit
avatar
zone-S4
Admin
Admin

Messages : 126
Date d'inscription : 27/04/2010
Age : 52
Localisation : sud de la france

Voir le profil de l'utilisateur http://survie.forum-pro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum