La boussole

Aller en bas

La boussole

Message par zone-S4 le Dim 9 Mai - 18:52



La boussole que l'on tient dans la main, voilà l'instrument
le plus simple et plus utilisé pour déterminer et mesurer les
directions et les angles. Elle se présente en plusieurs variétés
et styles qui vont du modèle de poche ou bracelet jusqu'aux
plus complexes, d'orientation ou militaires. Toutes les boussoles
sont utiles à la navigation de base et toutes doivent comporter
un couvercle protecteur pour la vitre.
Le modéle SYLVA est composé d'une aiguille aimantée
et d'une bague de graduation mobile fixée à une pièce de
plastique rectangulaire et transparente, dont les bords comportent
une règle graduée. Une grosse fléche y est imprimée
(indicateur de direction).
La boussole à lentille comporte une oreillette à gond
métallique contenant une loupe minuscule, laquelle permet de
voir les petites marques-degrés lorsque l'on désire se repérer.
Le couvercle protecteur de cette boussole est pourvu d'un
viseur à guichet, lequel permet d'enligner les points de
repére.
N'importe quelle boussole convient à l'orientation de
base d'une carte, pourvu qu'elle soit précise et qu'on ne l'utilise
pas à proximité d'objets faits d'acier ou de fer ou encore en
des terrains riches en magnétite (sorte de minerai de fer).
Puisque toutes les boussoles indiquent le nord magnétique
et non pas le nord vrai, toutes les cartes comprennent
une indication des différences (appelée déclinaison) entre le
nord magnétique et le nord de référence pour les endroits
qu'elles représentent. Cette déclinaison varie, naturellement,
d'un point à l'autre à travers le monde (elle varie aussi dans le
temps).
À titre d'exemple , aux États-Unis, en 1980, le relèvement
nord vrai chevauche le relèvement nord magnétique sur une
ligne s'étendant, grosso modo, de la haute péninsule du Michigan,
passant par Chicago, jusqu'au sud de la pointe de la Floride.
N'importe où, il l'est ou à l'ouest de cette ligne, vous
devez compenser pour le nord vrai , en additionnant ou en
soustrayant le nombre de degrés requis, tout comme l'indique
votre carte. Alors que de telles compensations ne sont habituellement
pas nécessaires sur de courtes randonnées, des
ajustements appropriés entre cartes et boussole deviennent
exemple dans le nord-ouest du Pacifique là où les relèvements
de la boussole magnétique se situent en certains
endroits à plus de 20° il l'est du nord vrai.

La carte et la boussole sont d'usage simple et facile puisqu'il
ne s'agit en somme que de déterminer où vous êtes et
où vous désirez aller. Même si votre parcours se trouvait bloqué
par un marais ou un marécage qui ne serait pas clairement
indiqué sur la carte, il vous suffirait de contourner l'obstacle en
effectuant trois virages à angle droit pour vous retrouver de
l'autre côté de celui-ci et de nouveau sur le même trajet.
Rarement aurez-vous à parcourir de grandes distances
sans apercevoir un point de repére coïncidant avec les indications
de votre carte. Votre habileté il utiliser les points de référence
ne se verrait gênée qu'en forêt profonde ou dans la
jungle. Il serait peut-être alors nécessaire de grimper au
sommet de l'arbre le plus haut afin de repérer une montagne
éloignée au autre chose du genre. Incidemment, il reste difficile,
même au-dessus du feuillage de la jungle, d'y distinguer
rivières et cours d'eau, et cela, il cause de la hauteur uniforme
et de la végétation trés luxuriante de ces forêts. Pour
cette raison et beaucoup d'autres, lorsque vous découvrez une
rivière dans la jungle, ne la quittez plus puisqu'elle devient
pour vous une source d'eau et de nourriture ainsi qu'un moyen
d'orientation de base.
La triangulation consiste tout simplement à vous situer
vous-même sur la carte en corrèlation avec deux points de
référence, lesquels doivent être tout de même assez éloignés.
Prenez un relèvement de boussole sur le point A puis un autre
sur le pOint B. Transposez ensuite ces relèvements sur votre
carte . L'endroit où vous vous tenez est
juste au point de croisement des deux lignes.
La coordination la plus parfaite entre une carte et une
boussole n'est requise que lorsque vous effectuez un parcours
en zigzag il travers un terrain accidenté. Il est alors nécessaire, après chaque ètape en direction d'un point donné, de
transposer sur la carte le nombre de vos pas en assumant une
longueur de 30 pouces pour chacun d'eux. L'échelle graphique
au bas de la carte vous aidera à simplifier la conversion des
pas en verges, en mètres ou en milles. Vous devez, cependant,
déterminer l'approximation la plus près possible de
votre position avant de vous diriger dans une autre direction.
En autant que votre objectif demeure vaste, immense,
comme, par exemple, une route traversant à angle droit la
direction de votre parcours, il n'est pas essentiel d'y aller d'une
infinie précision. Toutefois, si vous essayez de trouver une
cabane dans une forêt profonde ou une crête parmi cent
autres, une erreur, ne serait-elle alors que de quelques verges
au départ, vous éloignerait du but à atteindre de plusieurs
milliers de verges, et cela, après avoir parcouru une distance
relativement courte. Donc, entreprenez chacune des étapes
d'une marche à la boussole avec le plus de rigueur possible.
Ne surestimez pas votre capacité de progression en
terrain accidenté. Quoique vous puissiez courir le mille en huit
minutes ou le marcher en quinze, considérez-vous heureux de
couvrir la même distance en une heure alors que vos épaules
ploient sous un lourd havresac et qu'il vous faut gravir les montagnes
et enjamber les arbres tombés . Raison de plus pour
utiliser cartes et boussole et bien régler votre marche. Ils sont
nombreux ceux qui partent en excursion le matin pour revenir
épuisés et fourbus l'après-midi. Ils peuvent s'approcher correctement
du campement, mais s'en détourner, alors qu'arrivés
à quelques centaines de verges de la clairière, ils sont
convaincus alors d'avoir dépassé leur objectif.

En gros: Trouver sa position avec une boussole à prime ou/et viseur
1) Pointer un élément caractéristique du paysage (sommet d’une montagne, village...), repérable sur votre carte, avec le viseur de votre boussole.
Noter la graduation lue à travers l’oeilleton du viseur.
Faites la même opération avec un second point caractéristique du paysage.
2) Faites coïncider la flèche du Nord (magnétique) de la carte avec la flèche magnétique indiquant le nord de votre boussole. Votre carte est ainsi orientée dans la bonne direction.
3) Repérer sur la carte, l’emplacement de vos deux points de repère. Tracer un trait , suivant l’angle de la graduation que vous avez lue sur votre boussole et noter pour chacun des deux points.
4) Le point d’intersection de ces deux traits sur la carte, est votre position actuelle.

Trouver sa direction sur une boussole (Silva), en fonction du chemin à suivre sur la carte



1) Poser votre boussole de type Silva (transparente et plate) sur votre carte.
2) Placer tangentiellement le bord de la boussole (souvent gradué en cm), le long du chemin à suivre dessiné sur la carte.
3) Tourner le cadran plastique annulaire de la boussole, jusqu'à ce que le nord indiqué sur le cadran correspondent avec le nord magnétique de la carte.
4) Ensuite, tourner l’ensemble de la boussole dans votre main, afin que l’aiguille magnétique de couleur rouge indiquant le nord, corresponde avec le nord indiqué sur la bague plastique du cadran. La direction à suivre est alors indiquée par la longue flèche gravée sur la plaque transparente de la boussole.
5) Viser dans cette direction un objet dans la nature (montagne, arbre..) très repérable. Et diriger vous constamment dans sa direction. Arrivé à cet objet, refaite de nouveau le point. Et ainsi de suite.
avatar
zone-S4
Admin
Admin

Messages : 126
Date d'inscription : 27/04/2010
Age : 52
Localisation : sud de la france

Voir le profil de l'utilisateur http://survie.forum-pro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum